Comment lire efficacement II

Lorsque nous lisons un livre, nous pouvons être enthousiasmés par telle ou telle idée présentée par l’auteur et nous nous jurons d’appliquer ses conseils. Pourtant, une fois la lecture achevée, ces belles promesses restent lettre morte. Emportés par notre tendance au zapping, notre lecture à peine finie, nous nous jetons à corps perdu sur une autre activité, au mieux un autre livre. Bref, nous passons à autre chose. Alors, une fois votre lecture terminée, faites une pause et prenez le temps de vous demander quelles sont les idées à mettre en œuvre et celles à laisser incuber.
Disposer d’un but de lecture

Avant de commencer votre lecture posez-vous les questions qui suivent :

  • Pourquoi souhaitez-vous lire ce document ?
  •  Avez-vous besoin de le lire en entier ou souhaitez-vous trouver une information en particulier ? Allez-vous le lire pour le plaisir ou par besoin ?
  • Comment allez-vous le lire ?

En fonction de la réponse à la question précédente, votre stratégie de lecture sera différente. Si vous recherchez une information en particulier, vous pourrez parcourir le livre ; si vous souhaitez retirer la quintessence du livre, vous pourrez appliquer des méthodes de lecture efficace.

Lire un document en trois étapes

L’étape de la découverte

Dans un premier temps, prenez connaissance du document. Durant cette étape, vous prendrez la décision de continuer ou non la lecture. Attachez-vous notamment aux éléments suivants :

  • la couverture (avec l’auteur) ;
  • la quatrième de couverture ;
  • la table des matières ;
  • l’index ;
  • la bibliographie.

Cette première approche vous donnera une idée notamment du contenu du document.
L’étape du plongeon

Dans un second temps, plongez-vous plus profondément au cœur du livre. Si vous manquez de temps, vous pouvez appliquer la technique suivante :

  • lisez l’introduction ;
  • lisez la conclusion ;
  • lisez la table des matières.
  • Pour les sections du document qui vous intéressent :
  • lisez le début et la fin de chaque chapitre ;
  • lisez le début et la fin de chaque paragraphe.

En effet, si l’auteur a bien construit son document, les éléments importants devraient se trouver au début et à la fin. Attention, cela dépend, toutefois, du type de document.

L’étape de la prise de notes

Un bon lecteur est un lecteur noteur. Pour retenir la quintessence du document, prenez des notes.

Ne pas subvocaliser

Pour certains experts de la lecture rapide comme Richaudeau, subvocaliser (c’est-à-dire prononcer mentalement les mots lus) ralentirait la vitesse de lecture.

Comment arrêter de subvocaliser ?

Spreeder, une application Web américaine pour apprendre la lecture rapide, propose cette astuce : occupez votre bouche, mâchez un chewing-gum par exemple ou mâchouiller un crayon. De cette façon, vous déconnecterez le mécanisme de la parole dans votre cerveau et vous vous concentrez sur la lecture et non pas sur la diction des mots.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s