Donne le maximum de ce que l’autre peut entendre

Parce que tu t’ouvres et que tu sens une vérité en toi, tu vas parfois trop loin dans la volonté de convaincre. Alors tu dépasses le seuil de ce que l’autre peut entendre, et tu déclenches malgré toi une réaction de survie.

Tu dois apprendre à t’arrêter, à sentir que l’autre se ferme, à faire marche arrière. Il faut savoir compromettre, remettre à plus tard. Tu dois apprendre à gérer tes frustrations, tu dois apprendre à ressentir ce qui se passe en l’autre : ce n’est pas parce que tu as raison que tu as raison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s