Comment arrêter d’être méfiant?

Généralement, la méfiance se développe dans un but de défense et de recherche de sécurité. Pourtant, lorsqu’elle tend à l’exagération, la méfiance provoque souvent l’effet inverse, et entretient au contraire un sentiment d’insécurité et la peur des risques de mensonges ou de trahison.

Dans ce cas, la méfiance, de simple prudence, glisse imperceptiblement vers la paranoïa, et conduit parfois, par des attitudes extrêmes, à la concrétisation de ces peurs. Si elle est susceptible de nuire aux relations amoureuses, la méfiance peut aussi porter préjudice aux relations amicales, familiales, voire professionnelles, et bien sûr au « méfiant » lui-même.

Lâcher prise sur la méfiance

Faire face en conscience aux problèmes de méfiance est un premier pas important. Même si ceux-ci prennent racine dans des faits objectifs, il existe des moyens de passer outre et de gagner en sérénité :

  •  se poser sur l’origine de la méfiance, et faire la part des choses sur l’expérience vécue ;
  • lorsque la méfiance est du fait d’une personne, échanger franchement avec elle peut dans certains cas désamorcer le mécanisme, par la compréhension de ses motivations ;
  • prendre du recul, rester objective et se départir de ses préjugés ;
  •  se focaliser sur les expériences positives vécues ;
  • enfin, ne pas oublier que la relation à l’autre n’est jamais exempte de risques, mais qu’éviter à tout prix le risque peut, à coup sûr, priver de belles expériences.

Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s