Nos sens sont plus puissants que ce que l’on croit

Quand vous observez votre chien, vous dites-vous que, comparativement aux autres animaux, nos sens sont bien peu développés ?

Sachez que les études effectuées en psychologie sur les « seuils absolus » (Galanter, 1962) ont montré que si vos capacités sont normales :
– vous entendrez le bruit d’une montre à 6 mètres dans une pièce silencieuse ;
– vous serez capable de détecter la flamme d’une bougie située à une distance de 48 kilomètres la nuit, par temps sombre ;
– vous trouverez que l’eau est sucrée, alors que la quantité de sucre n’est que d’une cuillerée à café pour 7,5 litres d’eau ;
– vous percevrez que l’eau est salée, si seulement 1 gramme de sel se trouve dans 500 litres d’eau ;
– vous sentirez la présence d’une goutte de parfum répandue dans un appartement de trois pièces ;
– vous serez également capable de sentir le contact de l’aile d’une abeille qui vous tombe sur la joue à une hauteur de 1 centimètre.

En revanche, nous surestimons souvent notre capacité sensorielle à distinguer des différences entre deux éléments…

Vous préférez peut-être la marque de cola la plus connue à la seconde marque la plus vendue (si vous voyez ce que je veux dire !). Une recherche a montré que si l’on vous présente trois verres contenant ces produits et même si vous pouvez les goûter plusieurs fois, vous serez, en général, incapable de faire la différence entre ces deux marques (Solomon, 1979).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s