Comment nos rêves forgent notre destin?

William Faulkner disait que les sages avaient des rêves suffisamment grands pour les poursuivre sans les perdre de vue. Tout ce qui a été fait, a d’abord été imaginé.

Sur l’écran de notre esprit, nous visualisons ce qui pourrait être avant de chercher les moyens de le rendre vrai.Les réussites se font dans le monde réel mais se forgent d’abord dans l’imagination.Le destin d’un être humain dépend de la grandeur de ses rêves, indépendamment de leur réalisation.

Nombreux sont ceux qui oublient leurs rêves d’enfance ou d’adolescence et adoptent des postures défaitistes du type « c’est la vie » ou « tu sais, il faut bien travailler » et perdent ainsi une part importante de leur être

.Avec cette attitude de bœuf résigné, il est difficile de faire de grandes choses en ce monde. Rien ne nous appartient donc plus que nos rêves ; aussi si nous les laissons tomber, nous perdons une part importante de nous-mêmes : la capacité de rendre réels nos désirs les plus intimes.

Faites la liste de vos plus grands rêves. Lesquels avez-vous réalisés ? Lesquels se sont révélés impossibles ? Lesquels avez-vous abandonnés en chemin ? Et la question la plus importante : quel est le rêve que vous voulez réaliser maintenant ?

3 réflexions au sujet de « Comment nos rêves forgent notre destin? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s