Capsule: Pourquoi tu ne jugeras point?

les jugements de valeurs et les préjugés font partie intégrante des relations humaines et provoquent leur contingent de rancunes, souvent difficiles à gérer.La rancune est un mécanisme en trois phases que l’on peut court-circuiter si l’on en connaît les rouages.

  • Première phase : le jugement. Chacun étant différent, juger les actes des uns et des autres, génère par principe des désaccords.
  • Ce que nous n’aimons pas – ou ne comprenons pas – chez l’autre, conduit à la seconde phase : l’accusation. Nous avons tendance à penser en valeurs absolues et il nous est difficile d’admettre que chaque vision du monde dépend de l’origine de cette vision.
  • L’accusation mène à la troisième phase, la vengeance. Elle peut être subtile – par exemple, le simple éloignement de la personne en question – et passer même inaperçue par la personne qui la pratique.

Se manifeste pendant tout ce processus, un sentiment d’arrogance et de supériorité, joint à un manque de compréhension et d’acceptation. En nous abstenant d’émettre des jugements – à moins qu’on nous le demande –, nous nous libérons de ce mécanisme aliénant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s