Le cynisme est une attitude démissionnaire.

Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde dans le combat à ne pas devenir monstre lui-même.- Nietzsche

Les cyniques ont l’habitude de se retrancher derrière la méchanceté du monde pour donner libre cours à leur propre méchanceté.

Cependant, les actes d’autrui ne peuvent en aucun cas justifier les nôtres.Dans cet aphorisme, Nietzsche fait référence aux difficultés de la vie qui peuvent nous endurcir, voire même nous rendre cruels – ce qui peut être aussi un choix personnel.

Contre les déterminismes négatifs, Viktor Frankl souligne dans L’homme à la recherche de sens que même dans des circonstances les plus contraires, l’être humain a la liberté de choisir en dernier lieu son attitude face au monde et à autrui.

De son séjour dans l’enfer d’Auschwitz, il rapporte comment certains déportés devenaient de vraies brutes et collaboraient avec les bourreaux tandis que d’autres – vivant dans les mêmes conditions – consolaient les malades et partageaient avec eux leur dernier morceau de pain.

En faisant allusion au concept bouddhiste de douleur et de souffrance, il affirme que si nous ne pouvons pas changer une situation douloureuse, nous pouvons toujours choisir une attitude qui nous permette d’affronter cette souffrance.

5 réflexions au sujet de « Le cynisme est une attitude démissionnaire. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s